L'installation d'un bac séparateur de graisses enterré cuve en inox permet une bonne  gestion des effluents graisseux. L'absence de prétraitement peut conduire à des problèmes de colmatage de canalisations.

Bac à graisse enterré pour les habitations équipées d'une fosse sceptique

Les produits de notre gamme sont marqués CE Norme Applicable NF EN 1825-1. Le séparateur de graisses et de fécules fonctionne sur le principe de la décantation. Sa fonction est de séparer et de stocker les matières solides. Les matières lourdes qui passent dans la canalisation la boue ainsi que les graisses et huiles et sable et autres déchets solides tombent naturellement au fond du bac. L’entretien consiste dans un premier temps à vérifier le niveau des graisses une fois par semaine. Il faut prévoir une vidange mensuelle selon la norme.

Une entreprise de nettoyage spécialisée doit vidanger le séparateur de graisses régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées.

Le bac est ouvert, la couche de graisse formée au dessus de l’eau est brisée. Tout le contenu du bac est pompé. Après chaque vidange, la dernière opération consiste à remplir entièrement le séparateur avec de l’eau froide.

 Outre les mauvaises odeurs dans l’établissement, le réseau d’égouts public et les stations d’épuration peuvent être aussi affectées et représenter un large risque pour les techniciens de l'assainissement.

Tous ces déchets graisseux doivent obligatoirement être évacués pour éviter l’engorgement du bac

Les municipalités exigent l’installation d’un système de pré-traitements des eaux usées avant que celles-ci ne se déversent dans le réseau collectif. Les eaux chargées en graisse générés par l'activité dans les cuisines professionnelles qui s’acheminent vers le séparateur de graisse sont générés par la cuisson des repas les eaux de la plonge et de la désinfection des locaux. Les volumes d’eau utiles représentent 95 % des eaux chargées en graisse, les pré-traitées revient à capturer l’essentiel des rejets gras par ce biais les risques risques de pollution sont écartés.

Optimisation avec un bac débourbeur

Afin d’optimiser le prétraitement des eaux, un séparateur de graisse enterré peut être associé à un débourbeur installée en amont, son rôle sera de capturer tous les déchets solide en suspension. Toutefois l’installation dans les cuisines professionnelles de grilles au niveau des siphons permettent d ‘y pallier et d’éviter l’installation de ce bac débourbeur.

Le lieu d’installation d’un bac à graisse enterré

Ce système de pré-traitement des eaux est enterré à l’extérieur de l’établissement au plus proche des postes de travail générateurs de déchets graisseux. Cette proximité garantie  le bon acheminement des effluents évitant qu’ils ne durcissent avant de tomber dans le bac. Ainsi le risque de colmatage des canalisations est évité.

Pour l'entretien, l'accès au bac des camions et des techniciens de l'assainissement doit être facilité. cet contrainte détermine le lieu de positionnement de la cuve inox. S'il est impossible d'enterrer le bac, celui-ci peut être poser de manière aérienne couplé d'une pompe de relevage.

Les séparateur de graisses de notre gamme sont marqués CE Norme Applicable NF EN 1825-1

Cette  norme détermine les définitions, les tailles nominales, les principes pour la conception, les contraintes de performance de marquage. Elle s'applique aux séparateurs dont la fonction est de séparer les graisses et les huiles d'origine végétale et animale des eaux usées par gravité.

 L' entretien du séparateur de graisse doit se faire impérativement

L’entretien consiste dans un premier temps à vérifier le niveau des graisses une fois par semaine. Il faut prévoir une vidange très régulière de 1 à 3 mois en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées. Une entreprise de nettoyage spécialisée doit vidanger le séparateur de graisses 

Une entreprise de nettoyage spécialisée doit vidanger le séparateur de graisses régulièrement, de 15 jours à 2 mois, en fonction de la quantité de matières solides et de graisses collectées.

Le bac est ouvert, la couche de graisse formée au dessus de l’eau est brisée. Tout le contenu du bac est pompé. Après chaque vidange, la dernière opération consiste à remplir entièrement le séparateur avec de l’eau claire.

Bac à graisses obligatoire pour tous les métiers de bouche

Bac séparateur de graisse pour les restaurants  100 couverts par jour avec ses accessoires d'installation

Bac séparateur de graisse 500 couverts iODGi taille XL le plus grand bac inox de notre gamme, veritable alternative au séparateur de graisse enterré

Bac séparateur de graisses 250 couverts en inox, avec ses accessoires de montage il s'installe sous l'évier de la cuisine du restaurant

Prix bacs à graisse gamme iODGi avec vanne de vidange de graisses

Bac séparateur de graisse pour restaurant de 50 couverts avec ses accessoires de montage

Guide de choix de bac à graisse

Cette image correspond au soutien financier à l'installation d'un bac à graisse

Cette image symbolise l'équilibre des entreprises des métiers de bouche sont soucieuse de l'environnement